top of page

Santé sexuelle et reproductive à Kafountine


Pourquoi avons-nous développé un programme de travail autour des droits sexuels et reproductifs ?


  • Parce que l'année dernière, dans le district sanitaire de Diouloulou, il y a eu plus de 1 000 cas de grossesse chez des filles âgées de 10 à 16 ans.


  • Parce que plus de 50 % des maternités de la région ne remplissent pas les conditions de base pour garantir un accouchement en toute sécurité.


  • Parce que le VIH/SIDA reste tabou et cause de graves stigmatisations et discriminations envers les personnes qui vivent avec le virus.

Il y a bien d'autres raisons que nous avons rassemblées ces dernières semaines - en collaboration avec MTN Production - dans quelques vidéos que vous pourrez voir dans quelques semaines.


Et nos amis de MTN Production, basés à Dakar, se sont envolés pour la Casamance et nous avons eu une semaine de tournage très intense : visites de maternités, entretiens avec badienu gokh, assistantes sociales, médiateurs, sages-femmes...


Tout cela pour donner un visage et donner une voix aux principaux problèmes rencontrés dans la région : grossesses précoces, IST, VIH/SIDA, manque d'accès aux services de base...


Les vidéos ont été réalisées dans le cadre d'un projet financé par ZeroSet, la Mairie de Vic et TRASS.




Nous continuerons à prendre des mesures pour améliorer la santé sexuelle et reproductive...


Que comprend le programme de santé sexuelle et reproductive que nous développons ?


  • Améliorer l'état des maternités de la zone en leur fournissant de l'eau, de l'électricité et du matériel


  • Mener des campagnes de sensibilisation sur les grossesses précoces, les IST, le VIH, les violences sexuelles, etc. au niveau de la rue, à travers la radio, la télévision locale et les réseaux sociaux


  • Animer des groupes de discussion et des ateliers avec des adolescents, des jeunes, des mères et des pères d'élèves et des chefs traditionnels et religieux sur le sujet.


  • Mener des campagnes de détection du VIH/SIDA, de la planification familiale et du cancer du col de l'utérus


  • Renforcer les capacités du personnel de santé pour garantir le droit à la santé sans discrimination


  • Accompagner les personnes vivant avec le VIH/SIDA pour faciliter leur observance du traitement et leur santé psychosociale


Telles sont les principales lignes d’action sur lesquelles nous allons travailler dans les années à venir.




Vous souhaitez nous aider à avancer ?


Vous pouvez le faire via ce lien , en donnant 1€ par mois via Teaming ou en transformant vos achats en solidarité via Wapsi


0 vue

Comments


bottom of page