top of page

ACTUALITÉS SEPTEMBRE - DÉCEMBRE 2019


décompte de fin d'année


Il ne reste que quelques jours avant la fin de l'année et nous devons revoir ce que nous avons fait, toujours dans le but de nous améliorer et de donner le meilleur de Kakolum pour cette année à venir.


L'année 2019 a permis de clôturer un projet dont nous sommes heureux des résultats : 120 femmes du quartier Kabar continuent aujourd'hui à effectuer des travaux agricoles dans le verger que nous avons préparé, elles ont augmenté leurs récoltes et leurs retombées économiques. Les femmes fonctionnent en totale autonomie et notre rôle se limite désormais à celui de compagnes et d'amies : nous ne pouvons nous empêcher de nous promener de temps en temps dans le jardin, de discuter avec elles et de regarder pousser les récoltes !




 

« À ce jour, 120 femmes du quartier de Kabar continuent d'effectuer des travaux agricoles dans le verger que nous avons préparé. »

 

Cette année a également permis de renforcer les lignes d'action de l'entité et de consolider une équipe locale dont nous sommes ravis. Manu, une femme fougueuse et courageuse qui s'est chargée cette année de toutes les questions administratives ; Salomond et Bacary, experts en permaculture et impliqués dans le développement de leurs communautés ; Landing, un pont entre les associations de femmes Kakolum et Diannah ; ou encore Souleyman, le Directeur du CEM de Diannah qui est un jour entré dans nos vies avec un beau projet et qui identifie depuis d'autres actions à développer, désormais au sein de l'équipe Kakolum.


Ce travail d’équipe a donné naissance à deux projets qui débuteront courant 2020, dont nous rendrons compte dans les prochains mois.






Kakolum a laissé son empreinte dans la région de Kolda !


Durant les mois de septembre, octobre et novembre, l'équipe Kakolum prépare et réalise des formations aux techniques d'agriculture durable dans la région de Kolda, plus précisément dans le département de Vélingara.


Là-bas, l'association Bantandicori nous a engagés pour former plus de 100 personnes de 13 communautés rurales où elles avaient creusé des puits, afin qu'elles puissent apprendre à appliquer des techniques peu coûteuses qui augmenteraient la production de leurs vergers. Nos entraîneurs préférés, Salomond et Bacary – deux personnes incontournables pour Kakolum – ont fait leurs valises et se sont installés à Vélingara avec un programme de formation de 10 jours. Ils y ont partagé leurs connaissances sur le compost et les pesticides naturels, les buttes autofertiles, les associations de cultures, la création de banques de semences, les besoins en irrigation... avec un public très intéressé qui s'est immédiatement mis au travail.


Un mois après la formation, nous sommes retournés à Vélingara pour faire notre premier suivi et nous étions très excités de voir comment les jardins ont changé : les familles ont travaillé ensemble pour appliquer ce qu'elles avaient appris et les jardins ont été remplis de monticules de cultures en où ils commencent à cultiver des plantes saines et fortes qui contribueront à améliorer leur sécurité alimentaire et leurs moyens de subsistance.






Voulez-vous en savoir plus sur Kakolum?


Pour clôturer l'année, nous avons répondu à une interview pour les habitants de Koalaboox. Nous y parlons de la manière dont nous travaillons sur le terrain, où nous voulons aller, du modèle de coopération auquel nous croyons...


Répondre aux questions nous a aidé à réfléchir sur ce que Kakolum signifie pour nous, sur la façon dont nous faisons les choses et sur la façon dont nous voulons continuer à les faire. Kakolum veut être et est un porte-parole de la population du lieu où nous travaillons, un outil qui permet de générer des projets qui favorisent l'autosuffisance et améliorent la vie des personnes auxquelles ils sont destinés.


Ainsi, l'année prochaine, nos objectifs sont de continuer dans la même direction : nous asseoir avec les associations de femmes, les associations de jeunes, les gens des quartiers, les autorités... écouter, demander, écrire... et générer des projets qui s'adaptent aux 100 % à vos besoins et à vos rêves.



 

MERCI POUR TOUT!

Une partie fondamentale de Kakolum, c'est vous : les personnes qui nous lisent, qui partagent notre travail, qui sont devenues membres de l'entité et/ou qui collaborent de quelque manière que ce soit pour que nous puissions continuer à avancer et à rendre possibles des projets conçus avec et pour la population de Kafountine.

Nous vous souhaitons une bonne année 2020 ! MERCI!

 



Nous continuons!

0 vue

Comments


bottom of page